Qu’est qu’un Heilpraktiker?

Un Heilpraktiker est un praticien de santé utilisant uniquement les techniques de soins et les médecines naturelles complémentaires.

La profession de Heilpraktiker est une profession reconnue et protégée par l’Etat fédéral allemand.

En Allemagne, le diplôme de Heilpraktiker est protégé par une loi qui a été fondée en 1939 (17/02/1939 ) afin d’encadrer les pratiques de santé naturelles, traditionnelles non conventionnelles.

Ce diplôme a pour objectif d’éviter « toute dérive et danger pour la population ».

Seule l’agence régionale de la santé est habilitée à délivrer une autorisation au praticien d’exercer en tant que Heilpraktiker lorsque celui-ci a réussi les examens.

Il n’existe pas à ce jour de formation reconnue par l’Etat, cependant de nombreuses écoles privées proposent une préparation à cet examen avec pour option des modules plus spécifiques comme ceux de la phytothérapie, l’homéopathie, la médecine chinoise et ayurvédique ou bien les techniques manuelles.

Elles délivrent un certificat de formation et permettent aux futurs Heilpraktikers de se préparer dans les meilleures conditions. Selon les écoles et les bases pré-acquises des candidats (beaucoup viennent du secteur médical et paramédical), les formations varient de 2 ans à 4 ans.

L’inscription à l’examen de Heilpraktiker se fait directement auprès de la Direction départementale. Le candidat dépose alors un dossier et après vérification de certaines conditions.Il est ensuite convoqué pour passer l’épreuve écrite , l’épreuve orale se déroule en présence d’un ou deux médecins examinateurs nommés par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales.

Selon le dernier référencement de 2017, *47000 Heilpraktikern sont actifs en Allemagne.*1
*1 . Statistisches Bundesamt, 25. Januar 2017, Untersuchungsjahr 2015, Fachserie 12, Reihe 7.3.1

Mon parcours

Je suis française d’origine (Normandie), j’ai vécu 10 ans en Allemagne à Hambourg et j’ai parcouru l’Asie du sud- est pendant deux années pour me former aux médecines traditionnelles non conventionnelles.

J’ai suis diplômeé Heilpraktikerin depuis juillet 2002 par l’Agence Régionale de la santé de Hambourg, Allemagne.

Concernant ma formation, j’ai suivi un cursus dans une école à Hambourg (Alchemilla).

Soit 3160 heures de cours magistraux, reparties sur quatre années d’études.

L’anatomie, la physiologie ainsi que des cours spécifiques de pathologies, de cytologie, de gynécologie, rhumatologie, de psychologie, de nutrition ou bien encore d’oncologie et d’embryologie faisaient partie de la base de la formation.

J’ai été formée aux techniques de recherches de causalités avec la pratique des examens de consultation et la lecture des bilans.
La connaissance des règles d’hygiène en cabinet et la réglementation de la profession avec ses droits et ses obligations faisaient partie de la formation continue.

J’ai également participé à des conduites de séances en ambulatoire (Ambulatorium) .

La dernière année d’études comportait des cours de secourisme, ainsi que l’apprentissage des droits de la profession et des maladies infectieuses.

En plus des cours magistraux, j’ai opté pour la nutrition, la phytologie et les techniques manuelles.

Personnellement et en raison de l’apprentissage intensif en allemand (je précise que ce n’est pas ma langue maternelle), j’ai choisi l’option de prendre une année supplémentaire pour me préparer aux examens.

Ce fut ma cinquième année d’études, accompagnée par une enseignante de l’école sous forme de tutorat.

Je suis rentré en France en 2003 après avoir vécu dix ans à Hambourg.

J’ai exercé dans une pharmacie à Toulouse spécialisée dans l’herboristerie .
En tant de conseillère et vendeuse au comptoir, j’ai pu compléter mon expérience et mes connaissances avec les 442 plantes de la pharmacopée française de la liste A.

J’exerce actuellement depuis dix ans en tant que Praticienne de santé-naturopathe Heilpraktiker et je suis formatrice dans plusieurs écoles de naturopathie.

Je tiens à préciser que contrairement à la pratique réglementée de mes collègues Heilpraktikern en Allemagne, je respecte l’article L4161-1 du code de la santé publique. qui stipule la limite de l’exercice illégale de la médecine et qui interdit tout diagnostique ou technique invasive.

contactez-moi