Manuel pratique du training autogène de schultz

Le training autogène de Schultz : l’autosuggestion

«  Autogène »signifie en grec «  existant par soi-même ».

Crée en 1920 par le docteur Schultz, spécialiste en psychiatrie et en psychologie.
Le training autogène est une méthode de relaxation qui permet au corps et à l’esprit de se relâcher par l’auto hypnose.

Johannes Heinrich Schultz, médecin psychiatre allemand, définissait lui-même sa méthode comme étant une sorte « d’amortissement de la résonnance émotionnelle des affects ».
L’axe principal de sa méthode est d’induire un état de détente corporel absolu tout en observant la pesanteur du corps s’installer au fur et à mesure.

Cette technique consiste à visiter chaque partie du corps en conscience, sans bouger, uniquement dans la perception physique.
L’induction à la pesanteur, à la chaleur et à la détente génère rapidement un état de lâcher-prise psychique et corporel.

Cette méthode permet en peu de temps de récupérer de l’énergie positive et de retrouver le calme. Certaines personnes l’appliquent au réveil ou pour s’endormir, d’autres la pratiquent assis sur leur chaise de bureau, durant leur pause déjeuner ou dans les transports en commun. Cette méthode est également très utile dans la gestion de la douleur, elle permet de mieux appréhender les états de tensions générés.

Comprendre le training autogène de schultz

 Les bienfaits du training autogène :

Le relâchement des tensions musculaires est perçu consciemment avec l’effet de  pesanteur tandis que la régulation de la circulation sanguine est ressentie comme une chaleur.

Ces processus sont commandés par le système nerveux, l’action du training autogène vise particulièrement à réguler les réactions involontaires du système nerveux autonome.
Une pratique régulière permet ainsi d’agir sur les tensions musculaires et de mieux répondre au ressenti émotionnel. Le training autogène permet de modérer les sensations perturbatrices comme la peur, l’anxiété, l’énervement, le trac…

Des petites pauses courtes de training autogène durant la journée ont également prouvées leur efficacité sur la concentration et la mémoire. Son action régénératrice permet de maintenir le rythme soutenu du quotidien.
 Les effets positifs du training autogène ont été démontrés avec une amélioration des performances physiques avant une compétition.

Le training autogène favorise l’endormissement et régule de nombreux troubles du sommeil en incitant à  lâcher prise.

Il peut soulager certaines douleurs chroniques et favorise une meilleure vascularisation, notamment des membres périphériques comme les mains et les pieds. Très efficace pour contrer le syndrome de Raynaud, il permet d’enrayer les symptômes lorsqu’il s’agit de la forme primaire de la maladie.

Tous ses effets positifs sur notre santé mentale et physique engendrent une meilleure disponibilité et une action favorable sur nos comportements de façon individuelle.

Ces applications s’adaptent facilement dans les cadres les plus variables et ne nécessitent pas d’installation particulière.

 Avertissement :

Le training autogène nécessite de bonnes conditions physiques et psychiques, il est recommandé de demander un avis médical en cas de doute et il n’exclus pas le soutien psychologique d’un professionnel  ni les traitements médicamenteux en cours.